· 

Pêche en Mer 2

En règle générale, on estime que plus les leurres évoluent loin d'un bateau à moteur, et plus ils sont efficaces. Il y a cependant des exceptions où le poisson attaque dès la mise à l'eau de la ligne, ou juste au moment de son retrait. De même, l'on considère généralement que le bruit du moteur fait peur aux poissons. Certains moteurs les rendent pourtant agressifs ou curieux...La bonne distance de traîne se situe généralement autour de 80 m. Cependant par mer calme, il vaut mieux aller jusqu'à 100 m, mais par eau agitée vous pouvez raccourcir à 60 m.

 

 

Traîne canne bateau

 

Beaucoup plus profondément sont embusqués de gros poissons. Avec une simple mais robuste canne, équipée d'un tambour fixe ou tournant garni de fil en 40/100, vous pouvez pêcher entre 6 et 10 m de fond avec un gros poisson-nageur derrière un bateau naviguant à 3 noeuds. Les Magnum et les Silver de chez Rapala ou le Deep Lightin Shad de chez Storm sont adaptés à cette traîne profonde sans lest additionnel. Leur succès auprès des gros lieus, des bars et des dentis ne se démontre plus, mais l'emploi des modèles de 18 cm et plus permet de toucher tous les grands poissons chasseurs quels qu'ils soient. Cependant, chaque type de leurre est conçu pour un rapport vitesse-profondeur bien déterminé dont il faut tenir compte.

 

Traîne lourde à la Main

Traîne lourde à la main

 

 

Cette technique permet d'atteindre des fonds de 20 à 40 m. Elle est faite d'une ligne en 100/100 ou 120/100 enroulée autour d'un gros plioir en liège. La difficulté vient du réglage de la profondeur. Avec une importante section de ligne, nécessaire pour ne pas se couper les doigts, l'eau fait pression sur le fil et tend à faire remonter l'ensemble. On observe la même chose lorsque le bateau augmente sa vitesse de traîne.

 

Une ligne à main classique se compose de trois fils de 25 m de couleurs différentes et aboutés entre eux, d'un émerillon triple avec un cassant de 1,50 m pour raccorder le plomb, de 10 m de ligne en 60/100, de 6 à 10 m de bas de ligne en 30/100 à 50/100 raccordé au fil précédent par un émerillon, et enfin d'un leurre. La ligne de traîne à la canne et en oeuvre une ligne beaucoup plus fine, mais surtout un bas de ligne généralement plus court.

 

 

 

Par courant faible

 

En Méditerranée et sur la côte Ouest du pays, par faible courant, on utilise une ligne dite criminelle. Des olives longues de 20 à 50 g espacées de 50 cm à plus de 3 m, sur une longueur de plusieurs dizaines de mètres, constituent son lestage. Ce type de ligne passe en principe partout entre les rochers et nécessite un travail par saccades. Le bas de ligne, d'une trentaine de mètres en 30/100 à 50/100, sera terminé par des peaux de pêhe, un wave de chez Mepps, une imitation de lançon type Redgill ou Raglou, ou encore un poisson mort. Les gros loups, les pagres et les dentis sont les victimes désignées de cette méthode.

 

 

Par courant puissant

 

Partout où le courant est plus puissant, vous remplacerez la criminelle par un plomb unique de forme poire ou banane pouvant dépasser le kilo, et relié à la ligne mère par un morceau de cassant. Le bas de ligne sera alors ramené à 6 m. Dans un premier temps, vous prenez contact avec le sol, vous remontez d'une ou deux brasses, et régulièrement vous laissez redescendre le plomb pour vous assurer que le fond ne s'est pas éloigné. Selon l'endroit où vous pratiquez, gros bars, lieus ou morues seront vos invités.

 

La Criminelle      ( Vu sur le Blog de Turbo 1959  )

 

Utilisée partout où des fonds rocheux et irréguliers, peuvent

 

provoquer des accrochages répétés,

 

 

Conception :
Vous pouvez soit acheter(5euros) un tourniquet, ou le fabriquer, avoir du fil en 100 centième, des plombs olive de 20 et 40g, de gros émerillons et agrafes solides.
Le poids total que vous allez mettre va dépendre de la profondeur a laquelle vous voulez évoluer. 
Pour vous donner une idée, 1.5 kg à 2 nœuds pour 12 mètres.
De là vous pouvez fabriquer une criminelle de :
-        1, 1.5, 2, 2.5, 3, 3.5, 4kg maxi, après le bras souffre.
A vous d'adapter votre grammage .

 

 

-1/ 100m de corps de ligne
-2/ section de 10 m
-3/ émerillons et agrafes
-4/ agrafe final
-5/ bas de ligne 8 a 10m
-6/ leurres ou vifs

 

Exemple :  Pour 1 kg
-        Prendre 4 morceaux  de 5 à 10 m de 100 cent, sur les deux premiers mètres, 10 plombs de 20g espacés de 20 à 50 centimètres environ, selon la division « longueur/nb plombs », puis les pincer pour les bloquer.
-        A chaque morceaux au départ mettre un émerillon, et finir avec une agrafe, de cette façon vous pouvez rajouter une longueur de 5 ou  10 m, pour augmenter le poids .
-        Le troisième brin, sera fait avec des plombs de 40 g
-        Le dernier avec des 20 g
Cette différence de grammage va vous permettre d'avoir un effet parabolique, et dés que l'on touche le fond il suffit de ramener une dizaine de mètres pour que les plombs de 40g remontent, ce qui sauve votre vif ou leurre des croches.

 

 Une autre variante existe :

 

 

Il est tout a fait possible également, sans grandes complications, d'augmenter ou de diminuer le lest, à la demande.
Quelques petits conseils :
-        porter des gants
-        ne pas faire de boucles autour de la main
-        avoir un sceau large pour déposer la ligne lors d'une touche pour ne pas emmêler.

 

Malgré le poids des olives, toute attaque est très bien ressentie. Il faut, dans ce cas, réduire l'allure du bateau, ramener la ligne... et le poisson.

Télécharger
Pêche en Bateau - Alain Le Bastard
peche en biloup_2.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

Écrire commentaire

Commentaires: 0